Archives de
Auteur : Feel You Good

Ce que mon expérience de conférencière m’a apprise

Ce que mon expérience de conférencière m’a apprise

Il y a quelques mois je réalisais ma première conférence. J’allais me produire sur scène pendant 12 minutes, à 2 semaines du bac et à 18 ans. C’était un challenge, c’était intense mais qu’est ce que c’était chouette! Aujourd’hui j’aimerai partager avec vous, tout ce que je retire de cette expérience qui m’a beaucoup apporté.

Si je choisis de vous raconter ce que je retiens de cette aventure de conférencière c’est parce que je sais qu’il y a quelque chose a en retirer derrière. Je pense que chaque expériences ou épreuves a à nous apprendre. Je trouve important de prendre du temps pour revenir sur ce que l’on a vécu, observer et prendre conscience de ce que cela nous a apporté et de ce que l’on peut améliorer pour la suite. C’est une façon d’évoluer au fur et à mesure de notre vie et surtout de comprendre qui nous sommes réellement. Je vous invite le plus souvent que vous le pouvez à partir à la rencontre de vous même, de cette façon ou d’une autre! Alors c’est partie pour ce retour d’expérience…

La valeur de nos réflexions

Tout le long de la rédaction de ma conférence je me suis beaucoup questionnée. Je me suis d’abord demandée quel message il était important pour moi de transmettre, ensuite de quelle façon l’exprimer le plus justement, comment le partager pour qu’il soit compris, puis je me suis demandée si ça allait être pertinent, intéressant… Lorsque l’on dévoile nos idées c’est comme si on acceptait de bien vouloir montrer une partie de soi. Nos réflexions sont personnelles, elles reflètent un peu qui nous sommes et notre façon de voir les choses et de les appréhender. Alors parler de ma vision de la vie devant des centaines de personnes, ça ne m’a pas laissée insensible. Bien que j’ai l’habitude de partager mes idées sur mon blog, devant un micro et des regards attentifs la sensation est très différente que celle de rédiger un article.

Présenter et transmettre les idées qui me tiennent à cœur m’a permise de les assumer. Et plus important que cela, d’assumer un peu plus qui je suis. J’ai compris qu’il était important de donner une vraie place à mes réflexions et de leur laisser le droit d’exister. Nous ne pouvons connaître la valeur de nos idées que si nous les exprimons. Parler de ce qui me touche réellement m’a autoriser à être authentique et sincère. Quelque part, cela permet aussi de libérer la parole de l’autre. Celui qui écoute peut se sentir inspiré et oser à son tour dire ce qu’il pense. Et puis nous pensons souvent à tort que nous sommes les seuls à penser ou à vivre telle ou telle chose. En nous autorisant à nous exprimer, nous pouvons vite nous rendre compte que les personnes autour de nous vivent ou ont vécu des situations ou des questionnements similaires. Nous sommes bien plus semblables que nous le pensons et parfois cela peut être très étonnant.

A la rencontre de nos ressources

A cette période de l’année, la préparation de ma conférence n’était pas mon seul objectif. Le bac approchait très vite et me demandait beaucoup de temps. Mais étrangement, c’est ce qui m’a permis d’y arriver. Combiner ces deux challenge en même temps a décupler mon énergie! Quand j’ai appris que j’étais sélectionnée pour réaliser cette conférence, mon envie et ma détermination m’ont menées dans les starting-blocks et j’étais prête à démarrer. Je voyais un peu cela comme une double mission que je voulais absolument réussir et mener à bien. Puis au final, je n’avais pas vraiment le choix. Je me devais de présenter ma conférence le jour j (et puis cela me tenait tant à cœur que je voulais le faire bien) et je me devais également de travailler suffisamment pour obtenir mon bac. Et tout cela devait être accomplis en temps et en heure! C’est dans ces situations que l’on découvre des ressources que l’on ne soupçonnent pas en nous. En étant pressées par le temps et avec cette grande charge de travail, je suis allée chercher en moi l’énergie nécessaire. Face à cette obligation à laquelle je ne pouvais pas déroger, j’ai trouvé des solutions. Moi qui galère en temps normal à gérer mon temps, là j’ai réussis à organiser mon planning. Cela m’a demandé de sacrifier des cours de sport, certains appels et quelques heures de sommeils mais j’étais debout, et j’allais droit vers mon objectif. Ce que je veux dire par là c’est que nous avons tous de grandes ressources en nous. Nous sommes capables d’aller vers nos objectifs et de les atteindre si nous nous en donnons les moyens. Faisons nous confiance, testons et voyons ce que cela donne. Il est évident que j’ai parfois eu peur de ne pas être prête pour la conférence ou de louper mon bac après tant d’années scolaires. Mais c’est en me lançant dans les premiers pas de ce challenge que j’ai pu entreprendre les suivants et avancer petit à petit. Le plus dur est simplement parfois de se lancer. Par ailleurs, si nous regardons à plus grande échelle. D’une part tous les speakers et conférenciers qui préparaient leur message avaient de nombreuses obligations à côté et puis, cette situation que je vous raconte peut paraître moindre face à des projets bien plus grand. Cela étant, l’idée que j’en retire c’est que nous avons des ressources en nous qui ne demande qu’à être exploités.

Photo de Sylvain Munsch 

Regarder plus loin que nos peurs

Lorsque j’ai fais la vidéo de participation aux challenges, je ne me suis pas poser des millions questions (pour une fois ahah). Je me souviens avoir douté un peu au début de mes chances d’être sélectionnée puis j’ai vite oublié en me rappelant que ce qui me plaisait avant tout dans cette histoire, c’était de me challenger. Et finalement, juste le fait de poster cette vidéo c’était excitant et flippant à la fois, et c’est ça que j’aimais. C’est fou mais en agissant avec spontanéité, en ne laissant pas de place à nos doutes, nous agissons avec bien plus de confiance et nos actions sont tellement plus authentiques. Nous devrions tendre vers cela le plus souvent possible. C’est vrai que ce n’est pas le premier réflexe que nous avons généralement face aux opportunités qui se présentent à nous mais il peut être bon de garder cette idée et de l’a glisser petit à petit dans nos actions.

Bref, une fois l’euphorie passé mais cette envie toujours bien présente de créer cette conférence, je me suis donc mise à rédiger mon message. Au fur et à mesure que je façonnais mon texte, des peurs surgissaient. La peur de m’exprimer devant des inconnus, la peur que ça ne plaise pas, la peur de dire n’importe quoi et de paniquer… Finalement il s’agissait encore et toujours de la peur du jugement, celle du regard des autres, qui répondent à la peur de ne pas être aimée. Une des principales peurs de tous les êtres humains sur terre. Cette peur est totalement naturelle mais nous ne devons pas en dépendre pour autant. C’est celle ci qui nous fait nous raconter toutes sortes de scénarios aussi démesurés qu’improbables. L’objectif à ce moment là a été de regarder plus loin que cette peur. J’ai garder à l’esprit la raison pour laquelle il était important pour moi de faire cette conférence. Par exemple, j’étais consciente de la chance que j’avais de pouvoir vivre cette expérience, j’avais envie de transmettre un message qui me tenais à cœur, je voulais réussir pour être fière de moi… Je pense que la clé est de se focaliser sur tout ce que cela va nous apporter de positif. Dans n’importe quelle expérience, une fois que l’on a décidé de la vivre, on y va à fond, on met notre attention sur notre objectif et c’est parti, on fonce!

Eh place au spectacle! 

Je vous laisse découvrir ce que ça donne quand je m’improvise conférencière ahah! Et surtout, je voulais vous partager ce message qui me tient tant à cœur : « Nous sommes bien plus que ce que nous pensons »

Enjoy!

Je vous propose de découvrir mon expérience de conférencière sur ce blog que j’aime beaucoup, d’Eloïse. C’est un article dans lequel je vous partage un peu plus sur mon état d’esprit tout le long de la préparation de cette conférence jusqu’au Jour J! Vous allez voir je vous raconte vraiment depuis le début tout en me confiant sur mes ressentis, c’est la première fois que je partage de cette façon.

Pour retrouver Eloïse : instagram, facebook et son blog.

J’espère que ce partage va vous inspirer à aller, vous aussi, vers ce qui vous fait rêver… autorisez-vous à vous révéler… et surtout rappelez vous toujours, que vous êtes bien plus que ce que vous pensez

Vers de nouvelles directions

Vers de nouvelles directions

J’aimerai te parler de ce moment particulier, celui dans lequel tu te poses peut-être des centaines de questions, celui où tu ressens que tu as besoin de bouger, de changer, d’expérimenter autre chose, d’explorer, de vibrer, de rencontrer… ce moment où tu décides de prendre de nouvelles directions car au fond de toi, tu sais que c’est ce qu’il y a de juste à faire. C’est alors que tu décides de changer un peu (ou beaucoup) le cours que prenait ta vie jusqu’ici!

Cela illustre aussi la transition qui vient clôturer une année et en commencer une autre, d’une façon que je trouve à la fois très libératrice mais aussi flippante et excitante! C’est plus précisément de cette nouvelle année dont je vais parler ici.

Peu importe que tu ais envie de gros changement où que tu ressentes simplement le besoin de rediriger quelques petites choses dans ta vie, je vais te partager les étapes qui me permettent de bousculer mes habitudes à n’importe quel moment de l’année. Au programme : ajouter de la clarté à sa vision, de la gratitude envers nous-même, et un plan d’action et d’engagement. Et plein de petits + que je te partage, juste pour le plaisir!

C’est parti, voilà la première chose que je prends le temps vivre. 

Regarde en arrière, pour mieux repartir!

Je me replonge dans mon année qui vient de passer et je repense à tout ce qui a été beau! Je choisis une page dans un de mes carnets pour y inscrire ce que j’ai réalisé et dont je suis fière. Cela passe par des grands accomplissements, ceux qui vous ont demandés du temps, du travail et parfois des sacrifices mais qui t’ont mené à des actions qui ont marquées ton année. On peux noter ici l’obtention d’un diplôme, la réalisation d’une conférence, la passage du code, du permis, la réalisation d’un voyage, la mise en place d’un projet, un challenge sportif (…) Il peut s’agir aussi des victoires personnelles qui ont fait de toi la personne que tu es aujourd’hui. On peux relever par exemple : notre investissement dans une discipline qui nous a permis de progresser, la compréhension de nos émotions qui nous on aidé à garder notre calme, l’amélioration de notre organisation et de la gestion de notre temps (…) Tu peux aussi te pencher sur les expériences que tu as vécues et qui t’ont impactées. Cela peut être de s’être rendu à une conférence sur un sujet intéressant, d’avoir vécu un stage d’enseignements, d’avoir découvert un lieu jusque là inconnu… Libre à toi de ressentir tous ce que cette année t’a apportée.

Maintenant, il est important de réfléchir à ce qui n’a pas fonctionné. On pense à ce que l’on souhaitait vivre en début d’année dernière, il peut s’agir de nos résolutions passées par exemple, mais qui ne sont pas arrivées à termes. On se demande pour quelles raisons on n’a pas réussi à s’y tenir. Peut-être qu’on n’avait pas une vision claire de ce que l’on voulait, que l’on n’avait pas de plan pour l’accomplir, ou bien que finalement ce n’était pas quelque chose de si important pour nous. Ce passage est très important pour la suite, tu vas comprendre.

Cela peut prendre que quelques minutes. Ça peut aller vite, une feuille de papier, deux colonnes et c’est fini. Bon, je t’avoue que moi je peux y passer des heures entières tellement que j’aime faire cette sorte de bilan-récap. Ça me donne de la confiance et de la force. C’est aussi un moment où je me laisse le temps de rêver. Surtout pour ce qui vient, tu vas voir, je te partage tout ce que j’aime faire.

Merci. 

Qui a marqué votre année? Qui sont ces personnes qui vous ont guidées sur votre chemin? Que vous ont-elle apportées? Des prises de consciences, des apprentissages, du soutient, de l’amour, de la joie? Peut être s’agit-il de personnes qui vous ont fait de la peine? En quoi vous ont-elle faite grandir? Ces différentes questions permettent de savoir de qui nous voulons nous entourer pour l’année qui vient. Il est important d’être bien entouré et de choisir des amis qui sont réellement là pour nous. Nous sommes la moyenne des 5 personnes avec qui l’on passe le plus de temps… alors autant dire qu’il ne faut pas négliger notre entourage. 

Je réfléchis surtout à ces personnes, qui m’ont impactées, pour prendre soin de les remercier. Elles ont contribué à me faire évoluer et m’ont permis de découvrir un peu plus qui je suis et ça je leur en suis réellement reconnaissante. 

Sans oublier… se dire merci à nous même. C’est quelque chose que l’on a peu l’habitude de faire car nous sommes souvent trop dur et exigeant avec nous même. Cela dit, il y a tellement de choses pour lesquelles nous pouvons être si fier. Prendre le temps d’apprécier qui nous sommes aujourd’hui, nous permet de mieux avancer vers qui nous voulons devenir. C’est fou mais apprendre réellement à s’aimer est un véritable chemin à entreprendre, plus étonnant et révélateur que ce que je ne l’aurais cru. J’avance beaucoup dans cette réflexion en ce moment, et je vous l’a partagerai dans quelques temps. 

En quelques mots… Sentir tout ce qu’il s’est passé… se remplir de gratitude pour le chemin parcouru. Et juste dire, merci.

Hey, je te souhaite le meilleur 

Cette étape, je l’adore! On a trouvé l’idée avec des amis. On s’est dit qu’on allait s’écrire une lettre à nous même. Une lettre comme celle que l’on ferait pour un proche, dans laquelle on se souhaite tout ce que l’on veut voir se réaliser pour la nouvelle année. L’idée est d’être doux avec soi même et de se rendre compte de ce qui nous tient à cœur de réaliser. On a ensuite décidé de les cacheter, de les confier à l’un d’entre nous et de les rouvrir que dans un an. Je pense que ça va être génial et que ça va tous nous faire drôle de relire nos vœux une année après. Ça nous permettra d’apprécier la route parcouru d’ici là. J’ai été surprise de me rendre compte à quel point c’est agréable de s’écrire avec attention et bienveillance. Teste ça et dit moi ce que tu en penses.

Chaque année, depuis que je prend le temps de faire cette pause, je fais quelque chose de différent. Je me laisse inspirer, j’écoute mon ressentis et je fais ce qui me parle. Dès que j’en ressens le besoin je m’autorise cette pause.

Au delà de tous! Oser rêver…

Voilà une étape que je prend énormément de plaisir à réaliser! C’est si bon que je passe littéralement des heures à me laisser le temps de rêver, puis je m’empresse de poser des mots sur le papier, un énorme sourire aux lèvres et une énergie de feux qui nait en moi.

Le concept ici c’est de te demander sincèrement « Qu’est ce que je veux réaliser dans ma vie? Qu’est ce qui est important pour moi? » Nous avons tellement de rêve que nous les avons laisser de côté pour les mauvaises raisons. Quand nous étions enfant nous avions pourtant aucunes peurs à rêver de tant de choses folles, sans aucunes autres limites que celles de notre imagination. L’idée ici c’est de se permettre de voir de nouveau ce qui compte pour nous et de nous écouter. Alors ne réfléchit pas mille ans, prend une feuille et lance toi. Ecrit tous ce qui te viens à l’esprit, réveille ces rêves enfouis en toi et ose y croire. On appelle ça aussi une « Bucket List » ou  la liste des 100 rêves. Lister ce qui a du sens pour nous, ça permet de garder en tête la direction que l’on veut prendre dans notre vie et décider d’y aller.

C’est toi le chef, tu es le seul au commande!

Maintenant que tu as tes rêves devant toi, choisis ceux qui vont devenir tes objectifs pour la suite. Ultime étape, il reste à savoir comment les atteindre. Plan d’action!

Il est important de clarifier « Quelles étapes il y a à franchir jusqu’à mon objectif? Comment m’assurer de m’y tenir et d’aller jusqu’au bout?… » 

Prends un objectif et découpe le en petits actions. Je prends l’exemple d’écrire un article par mois. Pour y parvenir, je commencer par lister toutes les idées de sujets dont je veux parler. Puis, j’en choisis une et je me fixe d’écrire 30 minutes tous les jours. Maintenant, pour m’assurer de tenir cet objectif : je m’engage! Je décide de tout faire pour aller jusqu’au bout et pour être fière moi. Et pour que cela est encore plus de poids, je prends cet engagement auprès d’une proche. C’est très puissant de faire le chemin avec une personne qui suit notre avancée. On peut même lui demander de s’assurer chaque semaine de notre évolution et le soutenir à notre tour dans ses objectifs. Par ailleurs, si notre objectif demande des connaissances ou des compétences particulière, ou si on ne sait pas comment s’y prendre, osons demander de l’aide. Il est normal de se faire conseiller et de se tourner vers des personnes qui sauront nous apporter des solutions. Puis faire ce qu’il faut pour se former, écouter des podcast, des vidéos, lire des articles, des livres sur des sujets qui vont nous enrichir. Enfin, le plus important de tout : Se rappeler pourquoi c’est important pour soi.

Le Top

Chaque moi, fais le bilan. Rapidement regarde ce qui a été positif et ce qui a bien fonctionné dans ces derniers jours. Puis regarde où en sont tes rêves, quels ajustements tu dois faire et change ce qu’il y a à changer. Prends soin de garder à l’esprit ce qui compte vraiment.

Il y a une infinité de possibilités qui s’offre à toi chaque jour et tu peux décider de les saisir. Je te souhaite de réaliser ce qui compte le plus pour toi, de vivre pleinement ce qui te fait vibrer en restant toujours à l’écoute de ce que te dis ton cœur. 

Chaque être est précieux

Chaque être est précieux

Sortons de toutes ces normes. Celle que l’on nous a fixé comme celle que nous nous sommes toujours imposé, sans savoir réellement pourquoi. Allons voir au délà des barrières physiques, au dela des mimiques, des critères de modes, des façons de faire… Toute personne est bien plus intéressante que ce que l’on a l’habitude de le croire. Nous avons tous beaucoup à apprendre des gens qui nous entourent. Il y a ceux que l’on rencontre parfois que pour un instant, avec qui l’on partage quelques minutes, le temps d’un échange. Puis il y a ceux que l’on apprend à connaître chaque jour un peu plus. Toutes ces personnes qui gravitent autour de nous sont toutes aussi brillantes les unes que les autres. Elles ont toutes tellement à nous apporter.

Je me dis alors que ça serait si dommage de limiter ce champs de possibilités de rencontres et de découvertes. Ça serait un tel gâchis que de se fermer à cette personne qui est bizarrement habillée, qui ose sourire à pleine dents et te faire un coucou enfantin pour te dire bonjour, cette personne à qui les dents avancées lui fait un drôle d’air, cette personne qui semble mal dans sa peau et qui regarde ses pieds ou celle qui s’habille avec un look décalé.

Oui il est évident que nous sommes plus attirés par certaines personnes que par d’autre et c’est normal. Nous avons tous tendance à aller vers ceux qui nous correspondent le plus, qui rigolent pour les mêmes choses que nous et qui nous ressemble quelque part. Je ne dis pas que l’on ne devrait plus agir ainsi.

Simplement, questionnons nous sur le temps que l’on accorde à ce qu’il y a de nouveau, d’inconnu, de différent dans nos vies. Et pourquoi ne pas s’accorder aujourd’hui, un espace dans lequel on se permet de découvrir l’univers d’une personne différente de nous. C’est aussi et surtout s’autoriser et s’ouvrir à l’autre, dans le respect de la personnalité que l’on découvre. Elle va peut être nous surprendre, nous confronter, car ce ne sont pas des habitudes et des façons de faire connues pour nous, et par nature nous sommes tenter de rejeter cela. Mais dépassons un peu nos croyances et nos principes qui nous apportent souvent rien de bon. Remplaçons la moquerie par des questionnements. Soyons intrigués, curieux.

J’ai été si souvent surprise par les personnes vers qui je suis allée et qui pourtant ne m’était pas du tout familière. C’est impressionnant comme la richesse ne se trouve pas dans l’extérieur d’une personne mais dans ce qu’elle a de plus profond et sincère en elle. Nous le savons bien, mais dépasser ce jugement premier ne fait souvent pas partie de nos habitudes. Et pourtant… Chaque personne mérite d’être respectée et honorée. Chaque être est précieux. 

Me connais-tu?

Me connais-tu?

Jusqu’à présent je ne t’ai pas beaucoup parlé de moi, voire pas du tout. Je pense que maintenant il est temps de me dévoiler un peu, de doser entre ce que je veux bien te confier et ce que je garde encore pour moi. Si je me pose pour t’écrire ces mots aujourd’hui, c’est que je me décide enfin à te laisser entrevoir un peu de la personne qui écrit  sur Feel you good. J’écoute ces personnes qui m’ont tant conseiller de parler de moi, de raconter qui je suis, mon histoire… Je veux bien les croire, c’est vrai que ça donne une autre dimension à des écrits d’en connaître l’auteur. A la fin de cet article, tu pourras mettre un visage et associer une partie de ma personnalité à travers mes partages: Enchantée, je suis Lisa et j’ai 18 ans!

J’aime que vous puissiez vous identifier dans chacun de mes articles. Elle vient de là ma volonté de laisser de la place en ne parlant pas de moi directement mais de mes réflexions. J’ai compris qu’il était bon de laisser transparaître mon expérience, ma vision pour guider, inspirer une réflexion, une démarche, comme un appui sur lequel avoir confiance. En comprenant ça, je prends conscience de l’importance de personnaliser mes articles et je comprends et sais que cela ne vous empêchera pas de vous y identifier mais justement de trouver votre place à travers mon chemin, trouver le votre.

 

20170828_111223

 

Je te propose de me découvrir à travers des citations qui définissent quelques parties de moi. Ah oui, ce qu’il faut savoir, c’est que nous sommes une infinité de choses, je ne t’apprends rien. On peut prendre l’image de la boule à facette qui a une multitude de compartiments. Eh bien, d’une façon imagée, nous sommes également constitué d’une multitude de parties, de qualités, de caractéristiques, d’attitudes… Nous avons de nombreuses choses en nous qui demeurent encore inexplorées. Cela ne tient simplement qu’à nous de décider d’éclairer petit à petit certaines parties tout en acceptant d’être toute cette immensité.

Je suis fascinée par la multitude de choses que nous sommes. C’est à dire que nous sommes une infinité de choses à la fois. Bien que l’on tente souvent de nous titrer de caractéristiques uniques, tel que l’élève scientifique, économique ou littéraire, nous pouvons adorer les sciences, être un artiste et être à la fois très intéressé par la littérature. J’adorerais mettre davantage en valeur la richesse, la beauté et la grandeur qui caractérise chacun d’entre nous d’une façon si différente et si unique. Rappelons nous toute notre vie d’explorer l’ampleur du mystère qui est en nous. La découverte ne s’arrête jamais!  » Je suis ceci, cela et je suis aussi cet autre truc! »

 » Nous croyons regarder la nature et c’est la nature qui nous regarde et nous imprègne.  » Christian Charrière

arbres lac

Juste observer, ressentir et comprendre…

La nature est si précieuse. J’aime me reconnecter à ce lien si fort que j’ai avec la nature, et que nous avons tous, originellement avec elle. Nous l’avons souvent laisser de côté, par manque de considération, parfois par manque de temps ou bien par ignorance de ce qu’elle représente. Prendre conscience de sa richesse infini, de sa puissance, de son énergie que nous pouvons ressentir, est essentiel. Nous sommes des êtres de cette Terre. Je pense que nous nous devons de prendre conscience de tout ce monde qui nous entoure, de toute cette intelligence qui nous ramène à l’essentiel, à tout ce qu’il y a de plus beaux dans ce monde. Je suis émerveillée d’en apprendre toujours un peu plus sur le fonctionnement de la vie sur cette planète fascinante. Tantôt sur les mystères des forêts, des arbres et des multiples végétaux qui communiquent entre eux, tantôt sur le comportement des animaux, sur leur immense sensibilité et leur infinie amour et compréhension. La nature me touche profondément.

Je ressens le besoin d’en apprendre beaucoup plus. A la rentrée prochaine, je me lance dans des études de biologie animales et végétales.

« Pour moi, les arts martiaux sont une recherche de quelque chose à l’intérieur. Ce n’est pas seulement une discipline physique. » Brandon Lee

DSC_0749

 

Une recherche. Une quête entre réflexions et curiosité, l’art martial m’a ouvert des portes. L’enseignement de mon maître de Kung Fu et de Tai Chi nourrit mon chemin en l’enrichissant de sa vision de la vie, de sa justesse, de ses enseignements… La philosophie qu’il me transmet est profonde et belle. C’est précisément ce que je recherchais dans l’art martial, l’esprit. Cette discipline martiale m’apporte énormément en m’offrant une ouverture qui me permet d’évoluer et de m’épanouir comme j’en ressens le besoin.

Le Tai Chi est un art martial interne qui nous ouvre sur une dimension interne de soi et de ses ressentis, qui est très complémentaire avec l’art externe qu’est le Kung Fu. C’est encore difficile pour moi d’apprécier pleinement la pratique, je plonge souvent dans mes pensées durant de longues minutes avant de me reconnecter à mes sensations. Le Kung Fu m’a transformé sur plusieurs points. Il m’a aidé à trouver davantage d’équilibre et de justesse, autant d’un point de vue de la pratique que dans mes actions de tous les jours. Cette rencontre avec l’art martial m’a rendu plus sûre de moi et m’a appris à croire et à développer mes capacités.

“La seule façon d’accomplir est d’être.”  Lao Tseu

« Connaître ne suffit pas. Il faut savoir appliquer. La volonté ne suffit pas. Il faut savoir agir. » Bruce Lee

 

  » La plupart d’entre nous aiment les animaux, mais notre compassion s’arrête au bord de notre assiette.  » Matthieu Ricard 

fallow-deer-984573_960_720

Tout les animaux sont égaux et méritent de vivre. Je me dis souvent que mon chien a de la chance d’être naît chien et non pas vache, mouton, poulet… Pourtant quelle différence? Chacun de ces animaux a un cœur qui bat sous sa peau, ils respirent tous, ils ont le soucis de se nourrir et de vivre tout simplement, comme chaque être vivant sur cette Terre.

Cela va faire deux ans que je ne mange plus de viande. C’est une décision que j’ai prise suite à une prise de conscience autour de la place que l’on donne aux animaux dans notre monde. Plusieurs raisons sont à l’origine de ce changement. La principale est celle liée au sort que l’on réserve aux animaux. 60 milliards d’animaux morts chaque année dans le monde pour être mangés, d’après l’association L214. Je ne vais pas rentrer dans le détail mais nous savons aujourd’hui, grâce aux informations auxquelles nous avons accès, à quel point les animaux que l’on mange sont maltraités avant de finir dans notre assiette. Il en va de même pour la production de lait, de manteaux de fourrure et je vais aller même élargir mon propos en parlant des animaux tenue en captivité dans les cirques et les zoo. Souvent nous n’avons pas conscience des actes qui se déroulent grâce à notre supposé consentement, puisque nous en consommons ou nous nous divertissons grâce à leur présence contrainte. C’est vrai que c’est difficile de se rendre compte de la souffrance derrière toutes ces actions car nous n’en sommes pas directement témoins. Il m’a été douloureux d’accepter et d’admettre cela. Notre réaction première est de repousser et de contre argumenter comme on le peux et c’est normal. Cependant, j’ai vite été touchée par cette vérité bien cachée. Par ailleurs, je suis sensible à l’immense quantité d’énergie qui est utilisée pour notre consommation de viande. Nous utilisons des ressources rares qu’il est si important de préserver. Enfin, ma troisième raison est lié à l’impact de la viande sur notre santé. Je lis beaucoup d’informations très différentes et controversées à ce sujet. Certaines prônent que la consommation de viande est essentielle au bon fonctionnement de notre corps et de notre cerveau, alors que d’autres études avancent que la viande n’est pas utile à notre survie et déclencherait même de nombreuses maladies. Je pense aussi aux populations qui ne se nourrissent pas de viande pour une question culturelle et qui se portent tout aussi bien. Mon avis diverge beaucoup face à cette question là car les études ne vont pas dans le même sens. En revanche, j’ai observé qu’en ne mangeant plus de viande, je n’avais plus cette fatigue qui se faisait ressentir après les repas. La digestion de la viande demande beaucoup d’énergie à notre corps, d’où ce coup de mou après une assiette bien copieuse.

Pour finir je vous encourage à être ouvert à la discussion afin de nourrir votre réflexion. La mienne en est là aujourd’hui. A chacun son évolution, son rythme, personne de fait bien ou mal, mais chacun fait avec ce qu’il a et fait ce qu’il pense faire de mieux.

 » La créativité c’est inventer, expérimenter, grandir, prendre des risques, briser les règles, faire des erreurs et s’amuser. « 
Mary Lou Cook

DSC_0569

Se laisser guider, se laisser inspirer et…

Poser son pinceau sur la feuille. Ici et là, la couleur créer un chemin qui se mouvoit comme un nuage dans le ciel. J’observe la peinture puis je tente de jouer avec, de la faire danser sous mes yeux. Peindre me plonge dans une bulle douce et protégée, dans laquelle toute ma concentration et ma créativité se réunissent pour laisser s’exprimer tout ce qui doit être exprimé. Parfois je peins de façon légère et insignifiante en laissant toute mon imagination aller et venir, et d’autre fois je m’inspire et m’appuie sur des modèles.

Élancer quelques mots les uns à la suite des autres. La mélodie me réjouit et ouvre des portes en moi. J’ai la sensation qu’un univers des possibles s’ouvre et se tient à porter de main lorsque les lettres se croisent et s’harmonisent pour finalement transmettre quelque chose. Un message se véhicule à travers ces allés et venus de phrases qui font le lien entre l’écrivain et le lecteur.

Construire des petites créations toutes simples. Visualiser leurs formes, leurs couleurs, leurs allures puis faire de mon mieux afin que leur conception soit fidèle à ce que j’imaginais. Des petits objets, des bracelets, des carnets… J’aime customiser et mettre une touche personnelle sur ce que j’utilise tous les jours.

J’adore créer. Pour moi c’est un moment de liberté dans lequel je reste connectée au moment présent.

Donner vie à ce qui ne se voit pas, le temps d’un instant seulement…

Je suis sensible à ce qui est beau. Aussi bien visuellement, que de part la poésie des mots ou des sons. Longtemps, je me suis corrigée pour cela en pensant que je ne devais pas m’attarder sur les apparences et croyant apporter de l’importance à ce qui était superficiel. En réalité, il est bon de savoir apprécier ce qui est beau. Si une chose nous touche alors cela veut dire qu’elle résonne en nous et avec notre cœur. Ces petites choses qui nous interpellent nous font du bien et nous nourrissent. Ce que l’on voit n’est peut être parfois que la surface de quelque chose d’insoupçonné et de plus profond, et c’est bien souvent le cas. C’est en cela qu’il faut s’appliquer à toujours aller voir plus loin que ce que l’on croit voir ou connaître.

 » Rencontrer une nouvelle personne, c’est être confronté à une énigme passionnante. »
received_552511358286299 (2)

J’adore apprendre à connaître les personnes que je rencontre ou que je connais déjà depuis longtemps. Je trouve passionnant d’échanger sur la façon dont on voit mutuellement les choses, sur nos différentes perceptions et nos avis sur divers sujets. Chaque échange me permet d’enrichir ma vision, mes connaissances et me fait évoluer. C’est aussi en prenant le temps de découvrir la personne que l’on se rend compte de choses que l’on n’aurait jamais soupçonné chez elle. Partager des moments, des discussions, des sourires… Créer des liens, tous différent et propre à la relation.

« Quand tu rencontres quelqu’un, ne te contente pas de vivre des instants superficiels. Éprouve son intériorité, et si tu l’aimes, apprends à voyager dans ces rêves et ses désirs. » Dugpa Rinpoché

Je suis quelqu’un de sociable et j’ai besoin de me connecter aux personnes qui m’entourent. Je me sens bien lorsque je communique et que je partage. Chaque échange me permet d’en apprendre encore un peu plus sur moi-même. A coté de cela, je passe aussi beaucoup de temps seule. Cela me permet de laisser court à mes réflexions, à mes pensées et à intérioriser les expériences extérieures. Je trouve important de trouver un équilibre entre notre relation avec les autres et celle avec soi-même. Les deux sont à cultiver.

 » La qualité de notre relation aux autres dépend intrinsèquement de la relation que nous avons avec nous-mêmes.  » Frédéric Lenoir

Juste une dernière chose, je rêve d’explorer le monde.

Tu acceptes l’aventure?

Tu acceptes l’aventure?

« J’accepte la grande aventure d’être moi »

Il y a quelques semaines se déroulait le premier Open Your Light. Une journée pleine d’enseignements, de challenges, de rencontres et surtout remplie d’une belle énergie. Nous étions plusieurs jeunes, tous venus pour apprendre, s’inspirer et même transmettre nos messages dans l’optique de progresser et d’avancer vers nos rêves. Je suis intervenue en tant que blogueuse pour partager en live quelque chose qui me tenait à cœur. Je me suis demandée de quoi est ce que je pourrais parler, à mon âge et avec mon vécu qui apporte réellement un plus aux jeunes qui m’écouteraient. J’ai alors parlé d’une réflexion qui faisait entièrement partie de ma vie à ce moment là, même toujours aujourd’hui et pour longtemps encore, tant que j’évoluerai.

Lire la suite Lire la suite

Voyage intérieur

Voyage intérieur

La grande aventure

Je t’emmène en voyage au cœur de toi-même… Viens découvrir cette aventure!

Je me retrouve plongée dans une immense forêt, en pleine végétation, au cœur de la nature. Je suis face à de nombreuses branches à franchir, des ronces à enjamber ou à couper, différents chemins à emprunter, à contourner et parfois même à prendre en sens inverse afin de trouver la bonne direction. Je traverse de rapides ruisseaux, entourés de magnifiques fleurs de toutes les formes et de toutes les couleurs, je passe devant des rivières d’une grande beauté, calmes et claires. Je lève les yeux, j’aperçois en haut des arbres, de joyeux petits oiseaux qui s’envolent en laissant derrière eux un doux chant qui éveille mes sens. Je suis à la fois émerveillée par ce superbe spectacle tout comme je fournis de nombreux efforts pour avancer dans cette nature abondante.

Lire la suite Lire la suite

Miracle Morning

Miracle Morning

La Miracle Morning booste ta vie!👊

Tout est possible, à condition de le VOULOIR.

Cette routine est un moment que tu prends rien que pour toi! Un temps pour t’élever. Un temps pour faire du sport, pour te cultiver, méditer, écrire, lancer tes objectifs et croire en tes rêves.

« Un supplément de vie. Une impression de vivre enfin, par et pour toi-même. »

Lire la suite Lire la suite

Top découvertes

Top découvertes

Tu peux trouver ici, toutes mes découvertes dans plein de domaines! De mes plus humbles astuces jusqu’aux trouvailles qui m’ont le plus enthousiasmées, je te dévoile sans secret mes petites merveilles… Dès que tu te questionnes ou que tu souhaites partager tes idées, laisse un mot à la fin de cet article. 🌟

Lire la suite Lire la suite

Je me vois en toi…

Je me vois en toi…

L’effet miroir 🌗

 

ball-206579_960_720

 

 Ce que tu remarques chez les autres, se trouve déjà en toi.🎈

 

Lorsque l’on voit une chose que nous aimons ou au contraire que nous n’apprécions pas dans notre entourage, c’est que celle-ci est présente en nous. Ce que tu observes chez les autres est un reflet de toi-même. Étonnant n’est-ce pas?

Lire la suite Lire la suite